C’est sûr, le quartier n’est pas touristique et ne vous donnera pas les plus belles impressions qui soient…  Par contre, vous serez tout près des gares – routière et Matabiau – et des stations de métro des lignes A (gare Matabiau) et B (Jeanne d’Arc) … Pour le stationnement de la voiture,  si vous ne voulez pas la laisser au parking payant de la gare, il vaudra mieux la laisser dans un des parkings extérieurs et venir en métro…

Quant à la salle, s’il ne s’agit pas non plus du plus bel écrin qu’on aurait pu rêver pour le Samadeva, c’est l’oeuvre de l’équipe toulousaine des bénévoles de FIMB (Femmes Internationales Murs Brisés) – qui eux aussi oeuvrent à la paix dans le monde – et qui ont nettoyé, refait, bricolé, repeint avec enthousiasme et courage de vieux locaux pour en faire l’espace transparence : grand, propre, clair – même si un peu grillagé étant au rez de chaussée – et bien chauffé l’hiver…

Nous y avons d’ailleurs vécu avec joie et émotions une vingtaine de week ends de constellations familiales selon Idris Lahore, et peut-être que les nombreux ancêtres qui sont venus là permettre à leurs descendants de trouver une meilleure solution à leurs difficultés – et en être libérés eux-mêmes ! – viendront-ils nous encourager dans nos apprentissages,  qui sait ? 🙂

Et puis nous pourrons aller nous aérer un peu au jardin Edmond Michelet à 8 mns à pieds ?